Célébrités

?>

Célébrités

Il semble que les CHAUVIERE descendent assez directement d'Hugues CAPET. [ Référence 1 ]

Emmanuel

Chauvière (Emmanuel, Jean, Jules ), né le 13 août 1850 à Gand (Belgique), mort le 2 juin 1910 à Paris.

Né en Belgique de parents français (son père était directeur des travaux du chemin de fer d'Alost à Gand) Emmanuel Chauvière travailla d'abord comme correcteur d'imprimerie, mais installé à Paris, débuta de fort bonne heure dans l'action politique. En 1868, disciple de Blanqui , il prit part à la manifestation Baudin , et fut condamné à un mois de prison pour blessure à agent ; en 1869, il eut une nouvelle condamnation à six mois de prison pour avoir prononcé un discours contre le gouvernement impérial, mais fut amnistié le 15 août.

Sergent-major des francs-tireurs de l'Ile-de-France pendant le siège de Paris, il fut, après l'armistice, garde national au 82è bataillon. Secrétaire du général de la Commune Duval, qui fut pris les armes à la main, le 4 avril 1871, au plateau de Châtillon, il fut condamné à cinq ans de prison et cinq ans de surveillance, mais réussit à gagner la Belgique. A Bruxelles, il exerça des professions diverses, fonda le journal Les droits du Peuple, et organisa l' Association des Cercles réunis . Lors de l'amnistie, il revint à Paris et trouva une place à l'Imprimerie Nationale. Il fonda l' Association des chevaliers du travail et collabora au Cri du Peuple, à La Lanterne, à l'Homme libre , à La petite République.
Il retourna en Belgique pour y propager les idées socialistes ; il en fut deux fois expulsé.

Son programme de candidat à la députation se résumait ainsi : " Triomphe de la République en Europe avec ses conséquences ; décentralisation administrative, autonomie de la Commune, sauf pour tout ce qui peut nuire à l'unité nationale ; intervention de l'Etat en faveur des essais d'émancipation des socialistes et des républicains, partout où ces efforts se produisent ; Etats-Unis d'Europe ; armement général du peuple, bataillons d'adultes, suppression des armées permanentes ; organisations régionales et communales des milices ; permanence des cadres utilisés à des opérations administratives ou à des travaux publics ; liberté absolue d'association ; laïcisation absolue partout et en tout ; droit commun pour tous ; mandat impératif inscrit dans la loi ; toute-puissance des assemblées primaires légalement autorisées. Utilisation du privilège financier de la Chambre pour réduire le Sénat ou application du référendum libre pour connaître le sentiment des citoyens électeurs."

Inscrit au groupe des socialistes révolutionnaires, il appartint à diverses Commissions et manifesta une grande activité en faveur de la classe ouvrière.

A voté en faveur de la loi sur le droit d'association.

[ Référence 1 ] [ Référence 2 ] [ Référence 3 ]

Claude

Romancière, elle fut aussi la secrétaire de Colette. Vous trouverez plus de détails la concernant en suivant ce [ lien ]

Louis (ou Lucien ?)

Ingénieur, il est spécialiste des hélices aux débuts de l'aviation. Blériot traverse la manche avec une de ses hélices.

Une simple recherche avec les 3 mots "louis chauviere hélice" vous permettra de trouver des dizaines de références.